Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /home/dieteforad/www/includes/menu.inc).

10 bonnes raisons de manger bio

10 bonnes raisons de manger bio

 

Le bio, c'est un peu comme le sport. On sait pertinemment que c'est sain, et que ça ne nous veut que du bien, mais on est un peu réticente. Pourtant, tout comme le sport, le bio a de nombreuses vertus bien-être et santé qui ne sont pas à négliger. Le problème, c'est qu'on trouve toujours une petite excuse, plus ou moins vraie, plus ou moins de bonne foi, pour ne pas s'y mettre. Mais si au lieu de chercher des raisons plus ou moins valables pour ne pas manger bio, on essayait plutôt de considérer les choses sous un autre angle. Comme par exemple : les bienfaits que le bio peut nous apporter. Et attention, quand on parle des bienfaits qu'il peut nous apporter, c'est un grand Nous. Parce que le bio, c'est bon pour nous, mais aussi pour nos enfants, pour l'agriculture locale, pour l'environnement, pour la planète...

 

1) Pour le goût

Et oui, commençons par le commencement : la meilleure raison de manger bio, c'est sans doute le goût des produits issus de la culture bio. Contrairement aux fruits et légumes que l'on fait pousser de manière industrielle, les fruits et légumes bio poussent à leur rythme, sur un sol riche. Ils sont peut être un peu plus longs à récolter que les fruits et légumes industriels, mais ils sont aussi plus savoureux, ont une meilleure densité nutritionnelle et sont plus riches en vitamines, minéraux, antioxydants, fibres.

 

2) Pour préserver la biodiversité

Préserver la biodiversité, c'est plus qu'un concept : c'est une nécessité pour nous et la planète ! Or l'agriculture biologique est un mode de culture qui respecte et favorise la biodiversité. En faisant attention à la vie biologique des sols lors de la culture, en ne cherchant pas à éliminer les insectes (papillons, abeilles, etc) et en refusant les pesticides synthétiques, en optant pour des systèmes de culture qui préservent certaines variétés de végétaux.

 

3) Pour être sûre de savoir ce qu'il y a dans mon assiette

 Consommer des fruits, des légumes ou même de la viande estampillés bio, c'est aussi faire le choix de la sécurité alimentaire. Et oui : pour qu'un produit puisse afficher la mention « bio », il faut qu'il remplisse un certain nombre de conditions, et il sera soumis à de nombreux contrôles tout au long de sa « vie ». Pas questions pour les producteurs de filouter : les produits bio, ils sont bio, un point c'est tout. On peut donc les consommer les yeux fermés, sans craindre de vice caché !  

 

4) Pour ma santé

Qui dit agriculture industrielle dit souvent pesticides, additifs, conservateurs, etc. Des produits (notamment pour les pesticides) présents en quantité extrêmement faible, certes...Mais si l'on mange tous les jours une orange qui contient une dose minuscule de pesticides, à long terme les risques sont réels. De plus, certaines études ont démontré que les produits issus de l'agriculture bio étaient plus riches en nutriments que ceux issus de l'agriculture industrielle. Manger bio, c'est meilleur au goût, mais aussi pour la santé !

 

5) Pour l'environnement

L'agriculture industrielle utilise des engrais, des lisiers, des pesticides...qu'elle relâche dans la nature, et qui se retrouvent dans les cours d'eau et les nappes phréatiques. Pour cesser de polluer ainsi le sol, l'agriculture bio a décidé d'arrêter d'employer des pesticides et des fongicides qui abîment les sols, ainsi que des engrais chimiques azotés qui polluent non seulement l'eau mais également l'air (émission de gaz à effet de serre). Les sols sont préservés, mais pas seulement : toutes les espèces qui vivent dans les sols aussi !

 

6) Pour le rapport qualité/prix

Bon, on ne va pas se mentir : un filet de citrons bio coûte forcément un peu plus cher qu'un filet de citrons classique. Normal : le cahier des charges des produits bio est plus exigeant que celui des produits industriels ; produire bio, ça coûte un peu plus cher, donc forcément les produits bio sont vendus plus chers. Mais bon : si on prend en compte le fait que les produits bio sont plus nutritifs, plus qualitatifs, on s'aperçoit qu'ils offrent en réalité un bien meilleur rapport qualité/prix que les produits industriels. Et consommer des produits traités, avec des additifs et des pesticides, ça revient peut être moins cher sur le ticket de caisse, mais question santé l'addition peut s'avérer salée.

 

7) Pour une économie sociale et solidaire

Souvent quand on pense à l'agriculture bio, on pense à une agriculture qui préserve la nature, les animaux, la planète. Bref, des notions écologiques. Mais manger bio ce n'est pas uniquement acheter des produits qui respectent certains critères écologiques ; le bio implique également des objectifs économiques, et manger bio c'est choisir de consommer en faveur d'une économie plus sociale et solidaire. Comme par exemple favoriser les petits producteurs et les petites entreprises plutôt que les gros groupes, opter pour des partenariats durables, respecter l'équité entre tous les acteurs de la chaîne de production...Un commerce équitable, tout simplement.

 

8) Pour une agriculture durable

Manger bio, c'est bon pour nous, mais c'est également bon pour tous les gens en amont, à l'origine de la production des produits bio. Des gens qui mettent tout en œuvre pour asseoir une agriculture durable ; une agriculture qui ne pollue ni l'eau, ni l'air, et préserve la biodiversité, une agriculture qui permet de créer des emplois (le bio nécessite plus de main d'oeuvre), une agriculture qui valorise le bienêtre et la santé plutôt que le profit. Une agriculture durable c'est aussi celle qui va dynamiser l'économie locale, de proximité, où le producteur et le consommateur peuvent se rencontrer, échanger.

 

9) Pour des animaux mieux traités

La culture bio ne concerne pas que les fruits ou les légumes ! On oublie souvent qu'il est possible de manger de la viande bio...peut être parce qu'on assimile « bio » et « végétarien ». Les animaux sont plus respectés et mieux traités dans les élevages bio. On ne leur donne pas d'hormones de croissance ou autres pour qu'ils grandissent, on les laisse pousser à leur rythme. Ils sont élevés en ayant accès à l'air libre, et ne mangent que du bio !

 

10) Pour une alimentation plus généreuse

L'agriculture bio cultive souvent des variétés de fruits et légumes anciens qu'elle tente de remettre au goût du jour. Une aubaine, car ces légumes oubliés (rutabaga, panais, pâtisson, butternut...), en plus d'être une découverte culinaire, sont également plus riches en vitamines que ceux produits par les producteurs traditionnels. Pareil pour la viande et le lait bio, dont la teneur en oméga 3 est nettement supérieure à celle que l'on trouve dans le lait et la viande du supermarché.