Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2405 dans /home/dieteforad/www/includes/menu.inc).
Organiser un repas de fête sans stress

 

Pas toujours facile de tout organiser lorsque l'on propose de gérer un repas de Noël. Passer ses journées à prévoir les plats qui conviendront pour tous, faire les courses, refaire les courses (car il y a toujours des oublies), faire la cuisine, ajuster la déco, dresser les plats, grignoter, débarrasser, laver, dresser... avec tout ça vous profitez quand du repas ? 

Voici quelques astuces pour vous, qui êtes complètement perdu en ce qui concerne l'organisation. 

 

15 jours avant Noël

 

  • Lancez les invitations

Afin de définir le nombre d’invités et pouvoir planifier votre menu. Les grands-parents, parents, oncles, tantes, enfants, maris, femmes, petit(e)s ami(e)s, on essaie de n’oublier personne.

 

 

  • Evaluez vos capacités culinaires

Soyez honnête avec vous-même, avez-vous les compétences et le matériel pour réaliser les recettes à la hauteur de vos ambitions ? Parfois, mieux vaut miser sur les classiques que l’on maîtrise déjà, plutôt que de se lancer dans des recettes de chef compliquées. Vous pouvez également tester vos recettes une première fois pour vous faire la main, et voir si elles nécessitent quelques ajustements.

Identifiez vos points forts et vos points faibles : si par exemple vous ne maîtrisez pas trop la pâtisserie, mais excellez à la préparation de verrines, n’hésitez pas à faire un dessert simple et léger, que tout le monde appréciera après un repas copieux, ou bien à commander un gâteau ou une bûche chez le pâtissier.

 

 

  • Etablissez votre menu

Une fois que vous êtes au clair sur ce que vous êtes capable de faire en cuisine, place au choix des recettes ! Piochez des idées sur les sites de cuisine ou les blogs, dans des livres, des magazines… Pensez à choisir vos recettes en fonction de vos possibilités (petite cuisine, peu d’ustensiles, nombre de convives, budget, etc.). Choisissez également au moins un ou deux plats qui peuvent se préparer à l’avance, pour ne pas être sous pression en cuisine le jour J.

Le service à l’assiette n’est pas très pratique quand on est nombreux (si on n’a pas d’aide). Mieux vaut mettre le plat sur la table et servir : ainsi on reste près de ses invités et non pas dans la cuisine. De plus il y a toujours le risque que les premiers servis mangent froid ! Par contre, on peut présenter l’entrée dans les assiettes au début du repas.

 

Le menu va comprendre en principe

- Apéritif : crudités, petit-four

- Une entrée : crudités + hors d’œuvre (cake, quiche ou encore toast foie gras)

- Plat : poisson ou viande ou volaille + légumes cuits (haricots verts, courge)

- Fromage : fromage + salade verte (mâche)

- Entremet : bûche (pâtissière ou glacé)

- Fruits : fruits frais (orange, mandarine, clémentine, kiwi)

 

 

  • Etablissez un planning

Rien ne vaut un planning pour être sûre de ne rien oublier le jour J, où vous pouvez noter vos idées et ce dont vous avez besoin. Recettes prévues, liste des ingrédients pour établir votre liste de courses, quelle décoration de table, quels couverts (pensez à compter vos couverts, verres et assiettes pour être sur d’en avoir assez !). Séparez les tâches qui peuvent se réaliser à l’avance et celles à faire seulement au dernier moment.

 

 

A suivre...